Dounia coesens

Voir sa ficheBiographie :

Stéphane Hénon entame sa carrière très tôt. Tout petit, déjà, il amuse ses parents, ses proches, son canard en plastique dans la baignoire, ses voisins et son chien «Fidel», un admirateur non castré.

C’est Robert Hossein qui lui donne ses premiers rôles dans La Liberté ou la mort, Cyrano de Bergerac, Crimes et châtiments, Les Bas-fonds, Star Wars VII et XII, Les Aventuriers de l’arche perdue et Angélique.

Au théâtre, il se produit également dans Bel Ami de Didier Long, Moche Copain de Bernard Court, Don Juan de Yves Leguillochet, En vers et contre tous de Hervé Korian, Pinocchio de Yves Leguillochet, Ce soir ou jamais de Philippe Hodara et Bruno Chapelle, Lance-la-moi que je l’attrape de Gorki, Les Mises et Râbles de Lièvres, ainsi que de nombreuses autres pièces culinaires et à boire. Il meurt à 20 ans et décède à 24. Puis, après deux résurrections et une jambe de bois, il fonde la compagnie « Tiens, voilà du boudin », qu’il anime d’une main de Maître de 1754 à 2003.

Mais Stéphane Hénon, c’est aussi des succès à la radio (pendant 5 ans, après l’arrivée, il donne le tiercé dans l’ordre !), au téléphone (l’horloge parlante, c’est lui !), en mer (Le Radeau de la méduse, c’est encore lui !) et dans le ciel (« Ce soir, le cirque Pinder place des fêtes » traîné sur une banderole, derrière un bimoteur, c’est toujours lui !).

Stéphane Hénon, c’est aussi une fabuleuse carrière à la télévision, où il multiplie (par douze) les rôles dans des téléfilms, et notamment dans Chien et Chat, Central Nuit, Central Park, Centrale de Clairvaux, Père et Maire, Mère et Paire, C’te bonne paire, Passe-moi le Père (la liste serait trop longue), sans oublier Le Cri du silence, pour ne citer que les moins connus.

Il est aussi le personnage principal de 208 épisodes de la série Les Enfants de John, de 517 épisodes dans Le Cousin de John, de 1 724 épisodes dans Le Beau-frère de John, et de 1 723 747 épisodes dans Mais où est passé John ?

Pris de folie, il co-écrit, co-réalise et co-interprète Les Chieurs, une série dans laquelle il campe plus de 140 personnages, avant de camper sur la plage une grosse partie du mois d’août.

Infatigable, il revient en métro au théâtre pour donner 700 représentations de la pièce Le Carton, de Clément Michel, mise en scène par Éric Hénon, son jumeau qui, pour Stéphane, demeure après Dieu le plus grand metteur en scène de tous les temps.

CV :

Taille : 1m75
Yeux : Marron
Cheveux : Chatain

Formation :

Stage d'équitation, d'escrime de spectacle, de cascade.
Forum des mouvements
Stage Yves Pignot
Ecole Jean Périmony

Expériences professionnelles :

Cinéma :

"L'inconnu dans la maison" de Georges Lautner
"Thank you satan" André Farwagi

Télévision :

"RIS" Réalisateur Christophe Barbier
"Plus Belle La Vie" - Rôle de Jean-Paul Boher
"Une Famille Formidable" Réalisateur: Joël Santoni
"SOS 18" (Une deuxième chance) Réalisateur: Nicolas Picard
"Mystère" Réalisateur: Didier Albert
"Julie Lescaut" Réalisateur: Daniel Janneau
"Commissaire Moulin" réalisateur: Jean-Luc Breitenstein
"David Nolande" réalisateur: Nicolas Cuche
"Famille d'accueil" réalisateur: Marion Sarraut
"SOS 18" réalisateur: Dominique Baron
"Père et maire " réalisateur: Marion Sarraut
"Commissaire moulin" réalisateur: Yves Renier
"Central nuit" réalisateur: Didier Delaitre
"Une fille dans l'azur " réalisateur: Marc Riviere
"Le cri du silence" réalisateur: Jacques Malaterre
"Les enfants de John" 208 épisodes, réalisateur: D. Delaitre / J.Lannest
"Cas de divorce " réalisateur: Gérard Espinasse
"Marathon girl" réalisateur: Bernard Dumont
"Chien et chat" réalisateur: Philippe Galant
"Paris steel" Atlantique prod

Théâtre :

2010 : In Extremis : Axel
2009 : "D'habitude j'me marie pas!" Comédie. Msc. Eric Hénon. Palais des Congrès d'Ajaccio
2008 "D'habitude j'me marie pas!" Comédie. Msc. Eric Hénon. Théâtre des Déchargeurs
"Ce Soir Ou Jamais" Francis Perrin
"Le carton" Clément Michel
"Crime et chatiment " Robert Hossein
"Pinocchio" Yves Le Guillochet
"Bel ami" Didier Long
"Papillon noir" Hervé Korian
"Esprit de famille" Hervé Korian
"Angélique" Robert Hossein
"Don Juan" Yves Le Guillochet
"Les bas fonds" Robert Hossein
"Cyrano de Bergerac" Robert Hossein
"La liberté ou la mort" Robert Hossein

Courts-métrages :

"Bad petry" Alexandre Bouillon
"La quille" Hugo Merival